graines de lotus sacré et haricots azuki

Lotus sacré et haricots azuki : le duo gagnant pour un dessert énergétique sans gluten!

Partagez l'article...!Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Voici une préparation, inspirée des desserts de mon enfance et reprenant un ingrédient que j’aimais déjà toute petite : la graine de lotus.

Ce dessert, constitue un excellent entremet amylacé car il est réalisé avec des graines de lotus, des haricots azuki et du tapioca.

dessert au lotus, haricots azuki et tapioca
dessert au lotus, haricots azuki et tapioca
  • Les graines de lotus (Nelumbo Nucifera) proviennent du Lotus sacré, plante aquatique originaire des régions chaudes, en particulier l’Asie.

    Elle fut introduite par les Perses 500 av J-C en Egypte, où les populations habitant proches des marais en consommaient déjà les racines. Les graines peuvent être mangées crues ou cuites, entières ou broyées en farine. D’ailleurs en Chine, elles entrent dans la composition des « gâteaux de lune » entre autre…

  • Les haricots azuki (Vigna Angularis) sont des légumes secs. Cette plante grimpante originaire de l’Himalaya, a été introduite en Chine, où elle est cultivée depuis plus de 1000 ans.

    Elle est ensuite apparue au Vietnam, Corée et Japon. Dans la cuisine asiatique, les haricots azuki sont consommés aussi bien en plats salés qu’en desserts sucrés, pâtisseries.

 Ainsi, ce dessert est :

  • maigre et ne contient aucune matière grasse ajoutée,
  • riche en glucides complexes,
  • riche en protéines végétales,
  • riche en fibres,
  • sans sucre (éventuellement très peu pour ceux qui souhaitent sucrer à 10% leur préparation),
  • sans gluten.

Le sportif(ve) peut le consommer en dessert et/ou collation d’entraînement. Ceci dit, que l’on pratique ou non une activité sportive, ce dessert constitue une excellente alternative aux entremets du commerce, car il présente un réel intérêt nutritionnel.

Télécharger (PDF, 255KB)