Maxime Machenaud : "avoir une hygiène de vie quasi-irréprochable" pour pratiquer le rugby à haut niveau

Maxime Machenaud : “avoir une hygiène de vie quasi-irréprochable” pour pratiquer le rugby à haut niveau

Partagez l'article...!Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

VISVICTUS : Bonjour Maxime, peux-tu te présenter en quelques mots et nous dire quelles sont tes passions dans la vie ?

Maxime MACHENAUD : j’ai 28 ans, je suis demi de mêlée au Racing 92 depuis 5 ans, professionnel depuis l’âge de 18 ans.Maxime Machenaud Bordelais d’origine, très attaché au Sud Ouest et aux valeurs de la famille, je suis papa de 2 petits garçons de 3 ans et 10 mois.

Avant tout mon métier est une grande passion

mais je suis aussi passionné de sports de glisse. J’aime tout ce qui rapporte à la mode et à la décoration d’intérieur également.

VISVICTUS : Toi qui pratique le rugby à haut niveau, quelle place accordes-tu à la nutrition dans ton quotidien ?

Maxime MACHENAUD :

La nutrition fait partie intégrante de mon quotidien.

Elle y tient une grande place depuis que je travaille avec toi (Estelle PEYEN) dans la mesure où je respecte un programme nutritionnel hebdomadaire depuis maintenant 3 ans.

Entretien diététique au Racing 92 - Maxime Machenaud , Estelle Peyen
Entretien diététique au Racing 92 – Maxime Machenaud , Estelle Peyen

Pour le respecter, manger bon et sain à la fois, je m’attache à aller au marché une fois par semaine pour acheter des fruits et légumes du producteur. J’achète également du poisson frais et des crustacés deux fois par semaine.

J’essaye de respecter au maximum la saisonnalité des produits. Je me procure les produits comme le miel et les fruits secs dans un magasin bio.Pour les repas plaisir, car il est important de continuer à se faire plaisir, de ne pas être frustré en bannissant ses plats préférés, par exemple au restaurant, je prends des poissons ou viandes grillées avec des légumes ou des pâtes plutôt que des frites. Je craque toujours sur les desserts parce que je suis très gourmand mais je me rattrape au dîner en faisant plus light ou le lendemain si je fais un écart lors d’une soirée.

J’ai aussi appris par le biais de tes recettes que l’on peut transformer un dessert très calorique en un dessert qui le sera raisonnablement en changeant quelques ingrédients.

VISVICTUS : Depuis que j’ai été amenée (moi-même Estelle PEYEN) à travailler avec l’équipe du Racing 92, j’ai toujours eu une approche visant à favoriser une alimentation naturelle (vs compléments alimentaires) lors des suivis diététiques. Penses-tu que cela soit un peu trop « idéaliste » et difficile à mettre en place dans le sport de haut niveau ?

Maxime MACHENAUD : Au début honnêtement je le pensais mais les résultats se faisant très rapidement ressentir dans ton approche, j’ai vite été persuadé que cette méthode était, non seulement meilleure pour la santé mais aussi bien plus efficace.

Trop de jeunes tombent dans le piège très tôt des compléments alimentaires par ignorance de tout ce qui peut les remplacer dans une alimentation saine.

Au début c’est contraignant, comme tout ce qui vient un peu chambouler notre quotidien mais ça devient vite une véritable hygiène de vie.

VISVICTUS : Que penses-tu des nouveaux jus sportifs bios VIKKI JUICE, 100% naturels et pressés à froid ?

Maxime MACHENAUD : J’ai été agréablement surpris pas le goût. Ils sont vraiment bons et me permettent de compléter mon alimentation et de me sentir encore mieux. Adaptés à chaque moment de la semaine et de la journée.

Maxime Machenaud, ambassadeur des jus bios Vikki Juice : performance et santé au naturel
Maxime Machenaud, ambassadeur des jus bios Vikki Juice : performance et santé au naturel

VISVICTUS : Quels conseils donnerais-tu à un tout jeune joueur pour progresser dans sa pratique ?

Maxime MACHENAUD : Je pense que chaque joueur est différent dans son approche de la pratique. Bien sûr il y a des fondamentaux à maîtriser, ceux que l’on apprend à l’école de Rugby, ceux que l’on travaille aux entraînements.Maxime Machenaud - match Racing 92 - Estelle PEYEN Mais les seuls conseils que je donnerais, c’est de travailler avec ardeur, d’être sûr de ses forces, d’écouter les conseils avisés, d’accepter la critique,

d’avoir toujours conscience que la possibilité de vivre de sa passion est une immense chance.

Et… d’avoir une hygiène de vie quasi irréprochable pour éviter les blessures (celles qui peuvent l’être).